Édito

« Depuis plus de 50 ans, les laboratoires Pierre Fabre se sont engagés dans une démarche de valorisation et de préservation du monde végétal.

C'est dans cet esprit que René Furterer a mis en place une nouvelle filière d'approvisionnement en beurre de KARITÉ ÉTHIQUE au Burkina Faso avec une jeune structure, la SOTOKACC, fondée par Nathalie Ouattara, femme engagée pour le développement économique et social de son village.

À travers ce partenariat, René Furterer :

- Garantit un beurre de Karité d'une qualité inégalée, conforme à notre culture pharmaceutique et fabriqué dans la pure tradition africaine, par simple pression mécanique (sans solvant, ni additif).

- Instaure des relations équitables, solidaires, responsables sur le long terme.

Depuis plus de cinq ans, la marque s'est engagée à plusieurs niveaux en partageant son savoir-faire pour sécuriser la production du beurre et en offrant à la SOTOKACC une presse mécanique qui rend désormais inutile l'étape fastidieuse de barattage.

Grâce à cette collaboration éthique, les femmes burkinabés ont évolué dans leur méthode et pérennisent
« l'Or Vert » pour en faire un actif de toute première qualité, plus riche en acides gras essentiels, destiné à notre soin emblématique : Karité crème revitalisante intense. »

Gilles Daure, directeur de la marque René Furterer


À propos de la SOTOKACC

Créée en 2004 par Nathalie Ouattara, femme engagée pour le développement économique et social de son village de Toussiana, la SOTOKACC, petite entreprise spécialisée dans la production de beurre de Karité au Burkina Faso, assure non seulement un revenu régulier et une autonomie sociale à ses 16 femmes salariées mais aussi à plus de 200 femmes productrices et collectrices d'amandes.